Pourquoi dit-on naviguer sur internet ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Pourquoi est-ce qu’on dit qu’on navigue sur Internet ?

Spoiler alert : ce n’est pas en lisant cet article que vous le découvrirez ! En revanche, ce qui en ressort très clairement c’est que la manière dont on navigue a profondément évolué ces dernières années.Les tendances de fond :

  • nous n’avons chacun qu’une petite dizaine de sites (seulement!) que nous consultons très régulièrement
  • et même pour arriver sur ces sites, nous utilisons très majoritairement les moteurs de recherche (un moteur en réalité, Google).

Ce qui change, c’est que ces deux tendances se renforcent très fortement avec le temps : nous consultons de moins en moins de sites « principaux », certains utilisateurs n’en ayant plus que deux : #Google et #Youtube nous comptons de plus en plus sur les moteurs de recherche pour obtenir une réponse immédiate et pertinente à chacune de nos interrogations.

Ainsi, si l’on naviguait de site en site via les liens hypertextes au gré de nos découvertes et questionnements au début des années 2000, en 2021 :

  • les liens hypertextes ne servent plus tant aux humains qu’à l’intelligence artificielle des moteurs de recherche pour pondérer leurs résultats
  • nous n’allons plus qu’exceptionnellement jusqu’à la 2ème page de résultat des moteurs de recherche
  • l’essentiel du temps passé à naviguer se passe au sein des réseaux sociaux.

Aussi, notre navigation est-elle de moins en moins flâneuse et exploratoire et de plus en plus circulaire et supposément efficace.

Pour nous éditeurs de contenus, nos stratégies doivent donc forcément tenir compte de ces paramètres et se focaliser sur :

➡️ Comment faire partie de ces 10 sites principaux pour une audience donnée ?

➡️ Comment rester créatif et « naturellement » attractif dans un univers de plus en plus normé ?

Via The Conversation France

Stay in touch!​

Sign up to our newsletter!

Lire égalment

La base du journalisme à l’américaine en 7 points

Avec cette petite série en 7 volets, l’équipe Story Lab partage l’expertise de ses journalistes American-trained – et comment l’appliquer au monde de la communication. Oh, et please pardon the franglais !